LES AURORES POLAIRES


1434.jpg (21066 octets)

     Les aurores sont dues à l’attraction des particules ionisées du Soleil par le champ magnétique terrestre vers les pôles Nord ou Sud. Descendant en cascade sur la haute atmosphère, ces particules fortement énergétiques produisent des luminescences colorées à des altitudes de 100 km et plus en interagissant avec les molécules de l’air.

0408.jpg (22906 octets)

     Fréquentes aux latitudes élevées, comme en Alaska, au Canada, en Ecosse et en Scandinavie, les aurores sont très rarement visibles plus au Sud, sauf parfois après une éruption solaire. Ainsi, dans la nuit du 6 au 7 Avril 2000, une magnifique aurore a été parfaitement observable en France sous la forme de draperies rouges et vertes au dessus de l’horizon Nord. On a aussi remarqué la présence de faisceaux lumineux verticaux dont la position a varié au cours du temps. (Voir les photos prises par l'association cette nuit-là)

 

     Les plus fortes aurores sont fréquemment accompagnées d’interférences radio et de dérangement des lignes électriques, résultant de la perturbation du champ magnétique terrestre.

4052.jpg (53951 octets)

     Une aurore se compose d’une lueur brumeuse sur l’horizon Nord. Pendant environ 1 heure, elle peut se développer en un arc iridescent traversé dans sa hauteur par des rayons et des faisceaux lumineux, s’élevant très haut dans le ciel. Certaines prennent la forme de draperies. Les plus impressionnantes peuvent s’apparenter à des spectacles Laser et durer toute la nuit. Les couleurs habituelles sont le rouge et le vert. Cependant, l’éclairage urbain ou la présence de la Lune peuvent gêner considérablement leur observation.  

 

Téléchargez cet article !       (document Word)

   

Retour à la page d'accueil

Page précédente

     NOUS CONTACTER !